Culture – « Megaupload is back »

Culture - Megaupload la suite

Souvenez vous ! Lorsque les déboires de Kim Dotcom (fondateur du site megaupload – voici d’ailleurs ses meilleurs photos) ont commencé, les articles sur le site de téléchargements et son modèle financier incitant les pirates ont fleuri sur le Web.

Moi même, j’avais réagit à chaud sur le sujet ! Depuis l’eau a coulé en Nouvelle Zélande et Kim is back (d’ailleurs j’avais écrit « EMPIRE STRIKES BACK ») et d’après les observateurs, il est pas content.

Bref, tout comme Star Wars qui a eu sa trilogie, Kim aura la sienne sur www.grokuik.fr !

Voici donc le deuxième opus de cette saga : « Megaupload is back ! ».

Pour l’anectode

Il faut savoir que depuis le 20 janvier, j’en ai stocké des URL sur le sujet, pour être exact, j’en ai 140 sous le coude.

Alors oui, ça c’est le brut du brut ! Je n’ai pas encore vérifié si toutes les URLs sont encore d’actualité et si je n’en ai pas trop qui se répètent.

Cet article j’aurai pu en faire des mini-billets, mais comme j’ai toujours été un adepte du « observer-analyser-agir », il me semble tomber à point nommé.

Sur ce ! Prêts pour la rétrospective de Kim ?

 Janvier (2012) – tant de choses en si peu de temps !

Voici l’image que tout le monde voyait (toujours d’actualité au passage si vous cliquer sur Megaupload) en cette fin de janvier.

Les sites d’informations, d’activistes, d’hacktivistes, de geeks (et que sais-je encore) y sont tous allés de leurs actions / commentaires.

En l’espace de quelques jours à peine, on avait pratiquement tout ce qu’il est possible trouver en bien comme en mal sur la toile :

 Il faut bien se le dire, les objectif étaient clair (1) tuer le géant du téléchargement et (2) faire peur !

Et ça a parfaitement bien marché ! Regardez donc par vous même, il y a comme une légère baisse de traffic.

 Il faut dire aussi que d’autres sites ont pris les devants et ont préféré cesser leurs activités plutôt que de voir le F.B.I. débarquer chez eux et la liste est longue :

2 écoles…

… se sont affrontées pour réagir. Car, si nous sommes tous d’accord pour dénoncer le fait que Megaupload n’a jamais défendu le net (bien au contraire), il y a ceux qui s’inquiètent de ce genre de pratiques et ceux qui réclament vengeance !

Pour les premiers, qu’ils soient rassurés, les déclarations de principes ont bien eu lieu ! On ne touchera pas à la liberté d’expression sur Internet.

Certes, mais alors Megauplaod ? Le département de la justice nous éclaire sur ce sujet et pour résumer, ça donne : vous étiez prévenus, bien fait pour vous.

Mais bon, ce dont on a plus entendu parler, c’est la 2ème école adepte du chaos par les attaques DDOS avec en chef de file : les #Anonymous qui ont su réagir 15 mns après l’arrêt de Megaupload.

Et leur palmarès est assez conséquent ! Même si il faut relativiser et savoir raison garder (une attaque DDOS rend juste un site momentanément inaccessible).

Tout ça pour quoi ? Et bien pour défendre la liberté d’expression pardi !

Sauf que quand L’Express se met à insulter les #Anonymous, à qui ces derniers s’en prennent-ils ? Et bien la réponse est dans la question. Et voilà comment le site de L’Express se retrouve dans le collimateur des #Anonymous.

Oui, mais là, c’est le serpent qui se mord la queue, puisqu’en attaquant un site d’informations pour dire tout le mal qu’ils pensent de la censure, les #Anonymous se sont quelque peut emmêler les pieds dans le tapis et rue89 le fait bien remarquer.

La théorie du complot

Rapidement, une théorie a été lancée. Et si Kim envisageait de concurrencer iTunes ? Dès lors, une rumeur sur un nouveau service circule « MegaBox« . Kim a été arrêté car il allait lancer un nouveau truc qui allait ébralner toutes le majors de la planète. Les majors sentant le danger venir, ils ont géré avec le F.B.I. pour que Kim et Megaupload aille directement à la case prison sans passer par la case départ (la carte « Vous n’avez pas droit à une caution » a été joué).

Et voilà comment naissent les théorie du complot…

D’ailleurs, on a même eu droit à la (vraie / fausse) interview d’un salarié de Megaupload (pour tout vous dire).

Alors quidd du vrai du faux !? (bon la réponse se trouve en bas de l’article mais je suis sur que vous savez déjà de quoi je vais parler).

Pendant ce temps les utilisateurs…

… ne restent pas plantés à attendre que le temps passe (aller donc faire un tour dans les bonus :D).

Que font-ils donc ? Certes, il y a bien eu une réelle cassure, mais cela n’a duré qu’un temps. En effet, 50 millions de visiteurs uniques quotidiens, ça cherche à s’occuper !

La bonne blague serait de croire qu’ils se sont rués vers l’offre légale mais que nenni. En fait, il y a 3 écoles :

  1. celle du ‘direct download’ (tellement décriée) avec rapidshare, hotfile, … ou encore putlocker
  2. celle du ‘P2P’ (tellement encensée)
  3. et enfin, celle de la VOD (ah bah la voilà l’offre légale) d’ailleurs M6, TF1 sont heureux (c’est pour dire) et un chiffre sort : 48% des pirates ont arrêtés de télécharger illégalement !

Février (2012) – Les déboires de Kim

Si l’arrestation de Kim Dotcom par les forces spéciales a été quelque peu mouvementée et que des industriels se plaignent de la rétention de documents confidentiels, les joutes entre Kim et la justice commencent.

Au commencement, Kim passa quelques jours en prison tandis que les charges commençaient à s’accumuler. Il faut dire que la justice américaine reproche à Kim d’avoir mis en place une plateforme favorisant le téléchargement pirate ou encore, d’hébergement de vidéos provenant de Youtube.

Tout cela, avec un seul objectif : demander l’extradition de Kim.

Mais l’affaire traîne en longueur et 1 mois après avoir été placé en rétention, Kim sort…avec interdiction de se connecter à Internet (mais WTF !!).

Mars (2012) – Kim se défend

 Et le Kim il est pas content et sort ses arguments pour se défendre et surtout éviter d’être envoyé chez les ricains. Evidemment, les fausses excuses sont de sorties, mais allez prouvez qu’il a tort (bon courage) et puis bon, avec de hauts fonctionnaires américains qui utilisent Megaupload, ça ne le fait pas trop.

Par contre, ce qui ne le fait pas vraiment, ce sont les erreurs dans la procédure qui pourraient profiter à Kim.

En effet, fin mars, le fondateur du groupe Mega obtient une allocation de 60 000 € et le procès semble de plus en plus mal embarqué.

Pendant ce temps, se pose la question des données et de leur garde. Car si les fichiers sont toujours menacés de suppression, les négociations continuent.

Il faut dire que stocker toutes ces données ça coûte des sous (pas loin de 9 000 $ / jour).

Avril & Mai (2012) – On s’embourbe

La bataille fait rage mais on sent bien que le conflit s’enlise.

Résultat :

 Juin (2012) – Les données

On parle de moins de Kim mais de plus en plus des données bloquées et les nouvelles qui se suivent en juin sont quelque peu contradictoires puisque :

Juin, Juillet, Août (2012) – Kim <4>|<1> F.B.I.

 Mais voilà… fin juin, mauvaise nouvelles pour le F.B.I., la perquisition est jugée illégale et tout s’enchaîne.

Kim chambre les ricains en leur proposant de se rendre aux U.S. si on lui rend son argent.

La défense attaque la justice U.S. qui créé ses propres règles.

Le juge Harvey se désiste du dossier.

Bref, vous l’aurez compris. C’est la fin de la procédure judiciaire.

Août (2012) – L’ANNONCE !

Souvenez-vous, j’en ai parlé un peu plus haut (dans le paragraphe consacré à la théorie du complot) !

Si Kim a été arrêté c’est parce qu’il comptait lancer un nouveau service qui ferait très mal au major intitulé : MegaBox.

Et bien bingo dixit Kim himself. Un service 100% safe & Unstoppable !

Kim is back avec un service développé à 90% :

 Et quitte à se moquer, autant le faire jusqu’au bout puisque le service se lancé officiellement le 20 janvier prochain (ça vous rappelle rien cette date ?).

Fin d’année (2012)

Alors certes, le nom aura quelque peu changé. Au début ça devait être Me.ga (pour le Gabon) mais bon, finalement ça sera plutôt mega.co.nz (pour Nouvelle Zélande).

 Et alors que Kim peut s’enorgueillir de voir une nouvelle sa possible extradition vers les U.S., celui ci mise tout sur son nouveau service dans le cloud avec un certain savoir-faire dans le teasing.

Rendez vous donc en janvier (sauf si le monde s’écroule entre temps).

Bonus

[1] Bref… Megaupload a fermé !

[2]  Miniupload ?

 

[3] Kim Dotcom reste 1er à ModernWarfare 3 même sous les verrous !

[4] Marc Dorcel fait le buzz

[5] Voici quelques activités à faire ce WE puisque Megauplaod est fermé !

[6] Megaupload OK ! Youporn JAMAIS !

[7] Run Megaman.. Run…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *