News – Cas de conscience

 

news - cas de conscience

NON ! Ce blog n’est pas mort…

Certes, il y a eu l’été, les grandes vacances et pas mal de chamboulements dans ma vie personnelle et professionnelle.

Et ça occupe pas mal d’ailleurs ! Alors oui, il est vrai que je ‘spamme’ pas mal sur League Of Legends mais cela n’explique pas pourquoi j’ai fait une pause un peu plus longue que d’hébitude alors que je voulais ‘rattraper’ un peu mon retard au niveau des reviews.

Peut-on vivre éternellement au pays de Oui-Oui ?

C’est la question que je me pose lorsque j’écris mes articles. Cela m’amuse d’écrire pour faire travailler ma mémoire, histoire de me souvenir de ce qu’il s’est passé il y a un an voir plus.

Il faut dire que la société actuelle du zapping éternel fait défiler les informations (peut-on réellement parler d’informations quand il s’agit de faits divers) et autres stars éphémères (est-ce que Nabilla rentre dans cette catégorie ?).

Je sais déjà sur quoi sera porté mes 2 prochains dossiers (dont je vais spoiler les titres « Il faut que tu regardes… » et « Crache ta haine »).

Les ordis, le net, les smartphones, les dérives, ma mission

Quand j’ai commencé à me lancer dans cette aventure, c’était avant tout parce que je considère que notre génération (celle qui a grandit en même temps que l’informatique s’est immiscée dans nos foyers) se devait d’être le veilleur des dérives possibles.

Car, si comme beaucoup d’entre nous, il m’est arrivé de sombrer dans les dérives et autres trous noirs proposés par le net, aujourd’hui je connais mes limites.

news - cas de conscience 01

Mais même si on le sait, même si on connaît les pièges, il est toujours difficile de ne pas (re)tomber dedans et ce que ce soit de façon involontaire ou totalement voulue.

Dans les années 2000, les ordinateurs étaient ce qui nous permettaient de nous connecter au Net.

Depuis les années 2010, les smartphones ont littéralement fait exploser cette barrière et la toile est accessible de n’importe où (du moins, si on ne se trouve pas dans une de ces foutues zones blanches).

Nouveau monde, nouvelles règles

Cette nouvelle configuration a cassé les codes établis tant est si bien que le modèle de la pubblicité qui rémunère les sites ne fonctionne plus.

Il est très intéressant de regarder finalement comment les sites spécialisés ont réagit face à ces nouvelles règles.

Et mon cas de conscience ?

Oui, je tergiverse mais pas tant que ça au fond.

Quand je me suis lancé dans cette aventure, c’était un but de ‘veille’. Mon objectif était d’enregistrer ce qu’il se pasasit afin « de ne pas oublier » ce qu’il arrivait ici et là afin de mieux le remettre en lumière quelques mois plus tard.

Oui mais voilà, tout continue de s’accélérer ? Faut-il qu’en dépit de mes convictions je dois céder à cette course en avant qui m’entoure où au contraire, continuer ?

Je me suis beaucoup questionné sur le devenir de mon aventure et puis après réflexion, je me dis : laisse comme c’est ! ca rendra ton travaille encore plus intéressant.

Bref, un grand merci…

Un grand merci à toi lecteur qui passe ici de temps en temps pour lire mes délires, un grand merci à l’actualité et autres trucs qui passent à vitesse grand V et qui me permettent d’orchestrer afin de mettre en valeur ce qui le mérite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *