Semaine #07 à #09 (2012) – Acta, copie-privée et droit d’auteur !

2012semaine0709-3

Après ce premier article consacrée entièrement à la HADOPI, il fallait bien boucler la boucle en vous parlant de l’ACTA, de la taxe copie privée et autres questions d’actualité liées au droit d’auteur !

Droit d’auteur : On marche sur la tête

Il faut bien l’avouer, ces derniers temps on avait un peu l’impression de voir tout et n’importe quoi et surtout du n’importe quoi en atteste ce florilège de ce qu’on pourrait qualifier de #Wazzuf :

D’où, questions sur le droit d’auteur & la censure

Vous je ne sais pas, mais moi, toutes ces histoire m’interrogent !

  1. Doit-on laisser le savoir dans les mains de quelques uns ?
  2. Doit-on parler de vol quand il s’agit de copie ?
  3. Peut-on par la sacrosainte règle du droit d’auteur empêcher un passionné de faire partager son travail ?
  4. Est-il normal que le droit d’auteur ne cesse de s’allonger ?
  5. Faut-il censurer certaines recherches car contraire au droit d’auteur ?
  6. Quel droit de regard ont les citoyens contre ces mesures gouvernementales censées les protéger mais qui au final s’avère contre productif ?
  7. Ne devrait-on pas considérer que certains écrits et certaines paroles n’appartiennent plus à leurs auteurs mais à l’humanité ?

Quelques éléments de réponses

Non ! Je ne vais pas vous donner toutes les réponses même si vous devez arriver à lire entre les lignes. Il faut bien avouer qu’il y a tant à dire…

  • A la question sur le lien copie et vol, j’ai une petite vidéo illustrative assez explicite qui résume un peu mon point de vue :

Et l’ACTA dans tout ça ?

Et bien elle est malmenée au niveau européen et en soit, c’est plutôt une bonne nouvelle ! Il y a eu de nombreuses manifestations anti-ACTA à travers toute l’Europe (notamment fin février) !

Mais d’abord, un petit rappel sur ce qu’est l’ACTA :

Et enfin, second rappel sur l’état de la ratification de l’ACTA par les pays européens (veuillez noter que la France l’a ratifiée au cas où vous ne le saviez pas) :

Et c’est dans ces conditions que l’ACTA a été examinée le 1er mars au parlement européen et que dans le même temps le parlement a saisi la cour de justice européenne.

Résultat, pas étonnant que le chef de file de la droite européenne juge que l’ACTA est mal partie !

Bref c’est mal barré et c’est tant mieux.

Et si vous voulez en savoir plus sur le pourquoi lisez donc cette interview d’une pirate contre l’ACTA.

———————————————————————————————————————————————————

Pensez à noter cet article : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *